Archives 5

Notre parti pris dans la rédaction de l’ouvrage a été celui d’une écriture de l’histoire qui soit la plus narrative possible, sans trop de cassures de rythme, préférant aux notes de bas de page une présentation des documents d’archives dans leur intégralité d’où sont tirées les principales citations et que vous pouvez consulter ici dans leur version originale.

1) Pour consulter la lettre de Carleton Washburne à Ernesto Codignola du 25 juin 1947, archives de la Scuola normale superiore de Pise, fonds Codignola, dossier « correspondance avec Wasburne », citée page 179, cliquer ici

2) Pour consulter dans les premiers annuaires d’élèves de la Scuola-cita Pestalozzi la liste des étudiants qualifiés de « poverissimi » (très pauvres), archives de la Scuola normale superiore de Pise, fonds Codignola, cote 9.2.d, citée page 180, cliquer ici

3) Pour consulter l’annotation laissée par une maîtresse, sur le carnet de bord de la Scuola-Cita Pestalozzi, le 1er août 1946 et la réponse de la direction de cette même, archives de la Scuola normale superiore de Pise, fonds Codignola, cote : 9.2 « Vita interna di SP », citées pages 185 et 188 cliquer ici

4) Pour consulter la Une tout premier journal de l’école, Scuola-citta Pestalozzi, numero unico della colonia estiva 1945, édité le 23 septembre 1945 sur la ronéotypeuse maison, archives de la Scuola normale superiore de Pise, fonds Codignola, citée pages 188-189, cliquer ici

5) Pour consulter l’article publié dans le tout premier journal de l’école, Scuola-citta Pestalozzi, numero unico della colonia estiva 1945,  édité le 23 septembre 1945 sur la ronéotypeuse maison, par Giuseppe Iacucci, un des premiers enseignants de l’école, nous racontant par le menu détail le déroulement d’une séance de procès, archives de la Scuola normale superiore de Pise, fonds Codignola,  cité page 190, cliquer ici


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.