Résumé du chapitre 5

Un pionnier américain venu défasciser le système scolaire italien s’enthousiasme pour une « École-cité »

En 1943, un pédagogue américain est contacté par l’armée de son pays pour une mission de décontamination idéologique des manuels scolaires et de défascisation des enseignants en Italie. Pour cela, il utilise son réseau de l’éducation nouvelle et s’associe avec un militant communiste. Ensemble, ils proposent un programme et un livre de textes qui, à peine publiés, sont pilonnés sous la pression du Vatican. Une nouvelle commission doit alors être mise sur pied en 1944 avec la collaboration cette fois-ci d’un pédagogue italien, qui avait été pendant un certain temps séduit par le fascisme. De cette rencontre émerge l’idée de créer une « École-cité » à Florence et un réseau de contacts entre les communautés d’enfants partageant les mêmes idéaux.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.