Freeville et Boys town : de la fascination à l’oubli

Mis en avant

Les deux modèles américains précurseurs des républiques d’enfants

par Mathias Gardet

(contribution donnée lors du symposium organisé par l’ISCHE en 2012 à l’université de Genève)

Le point de départ de cette réflexion a été le symposium organisé à l’AREF 2010 dans lequel notre petit groupe de recherche s’était penché sur la rencontre internationale de directeurs de villages d’enfants organisée au village d’enfants de Trogen, dans l’Appenzell Suisse, sous l’égide de l’Unesco, du 5 au 10 juillet 1948. Cette réunion, qui avait réuni 14 délégués appartenant à 6 pays, 11 experts, 12 observateurs et 4 participants à titre divers, avait donné naissance à la Fédération internationale des communautés d’enfants et à une définition commune des dites communautés : « les organisations éducatives ou rééducatives à caractère permanent, fondé sur la participation active des enfants ou adolescents à la vie de la communauté, dans le cadre des méthodes d’éducation et d’instruction modernes – et dans lesquelles la vie de famille se combine de diverses façons aux modalités de la vie de collectivité ». Continuer la lecture

Georges THELIN (1890-1963)

Un protestant influent à la croisée des réseaux

Par Mathias Gardet

Photo non datée classée dans un dossier de l’UISE dossier de personnalités 92.104.1 (12)

Né le 30 octobre 1890 à Morrens, dans le canton de Vaud, Georges Thélin est le fils du pasteur Henri Thélin. Après des études secondaires à Lausanne, il entreprend une licence de sociologie puis des études de droit à Genève. En 1917, il soutient une thèse intitulée La liberté de conscience : étude de science et d’histoire du droit. A partir de cette date, il entame une collaboration avec l’Institut Jean-Jacques Rousseau participant à une section « qui doit préparer des agents intelligents pour les services de solidarité sociale qui s’occupent de l’enfance » et assure dorénavant régulièrement les sessions juridiques concernant « la protection de l’enfance ». Il devient par la suite président du conseil d’administration de l’Institut. Continuer la lecture

Le fonds de l’UISE aux archives d’Etat de Genève

Mis en avant

Une culture suisse en acte

Par Mathias Gardet

L’Union internationale de secours aux enfants, UISE est fondée le 6 janvier 1920. Le 20 septembre 1946, elle prend le nom d’Union internationale de protection de l’enfance, UIPE, suite à la refonte de leurs structures ainsi que l’absorption de l’Association internationale de protection de l’enfance. Avant sa disparition en 1986, ses archives sont déposées partiellement aux Archives d’Etat de Genève dans l’annexe rue de la Terrassière. Continuer la lecture

La République d’enfants de Moulin Vieux en bande dessinée

Mis en avant

Episode 1

Une communauté de destins ou la naissance d’une république

 par Mathias Gardet

A partir de l’été 1946, le couple Henri et Henriette Julien, tous deux anciens instituteurs et directeurs de l’école primaire de la Treille près de Marseille, se dédient à plein temps, avec la bénédiction de leur inspecteur d’Académie, à l’organisation de leur projet de centre d’éducation nouvelle. Le modèle de communauté d’enfants qu’ils préconisent fonctionne sous le régime de l’internat et du self government. En attendant de pouvoir lui donner plus de visibilité dans une implantation mieux adaptée à proximité de la ville de Marseille, ils s’installent à demeure, dans une propriété près de Lavaldens dans l’Isère. Ce qui n’est au départ qu’un camp de vacances devient sur le plus long terme un lieu d’accueil permanent pour les enfants qui n’ont pas retrouvé leur foyer à la fin de la guerre. La communauté d’enfants ainsi formée, vit presque en autarcie et ne tarde pas s’auto-baptiser « République d’enfants de Moulin-Vieux », du nom du lieu-dit où elle prend ses quartiers. Adeptes depuis le début de leur carrière des techniques pédagogiques initiées par Célestin Freinet, en particulier du système d’imprimerie artisanale fabriquée et utilisée par les enfants, les Julien vont rapidement mener une propagande très efficace pour donner à connaître leur République. Continuer la lecture

Frédérique SMALL ( née Freund, 1902-1939)

Une hongroise formée à l’international

Par Mathias Gardet

Photo non datée classée dans un dossier de l’UISE dossier de personnalités 92.104.1 (2)

Née à Salonique, de parents hongrois, Frédérique Freund, surnommée Fritzi, elle fait toute sa scolarité à Budapest. Elle se serait engagée dès 1919, à l’âge de 17 ans, comme bénévole auprès de la délégation de la Croix-Rouge de Budapest, une ville très marquée par les affres de la première guerre où elle est en train de suivre ses examens de maturité (Baccalauréat). Au départ petite main fournissant un travail de secrétariat administratif dans les bureaux, elle s’avère très vite incontournable par son zèle et sa parfaite connaissance des dossiers, ainsi qu’en témoigne le trésorier général de l’UISE, William Andrew Mac Kenzie venu visiter le 8 mai 1920 l’antenne hongroise du CICR qui abrite encore la délégation de la toute jeune union ; il s’agit d’une mission diplomatique délicate pour dessiner les paysages d’une collaboration qui se veut aussi un partage des tâches. Or, Mac Kenzie se souvient encore des années plus tard de sa surprise tandis qu’il est en pourparlers avec le responsable local du CICR de voir arriver comme assistante de ce dernier, « une toute jeune écolière avec deux nattes dans le dos » qui lui fournit avec une grande précision les informations requises. Devant l’étendue des dégâts provoqués par la conflagration mondiale, le travail du CICR et par délégation de la jeune UISE est de grande ampleur, rien qu’en Hongrie, une des premières tâches est d’organiser des cantines pour quelques 25.000 enfants, des ouvroirs et des homes, de distribuer des vêtements et des layettes, de remettre des subsides aux œuvres nationales. Continuer la lecture

Une neutralité d’intervention aux prises avec les réalités locales Les missions de l’Union internationale de secours aux enfants en Espagne 1920-1939

Citation

Par Mathias Gardet

(contribution donnée lors du Colloque organisé à l’occasion du 80ème anniversaire du début de la Guerre civile espagnole Le troisième combattant L’action humanitaire durant la Guerre civile espagnole et l’exil républicain à Genève les 27-28 octobre 2016)

Le lien entre l’UISE et l’Espagne ne démarre pas en 1936 avec le début de la guerre civile. Le premier envoi d’un délégué, un certain Gérald B. Hamilton (un Anglais, qui s’avèrera être un homme d’affaire assez douteux) a lieu en février-mars 1920, juste après la naissance de l’organisation internationale. Continuer la lecture

Républiques, villages et communautés d’enfants, un idéal concerté de l’après seconde guerre mondiale

Présentation effectuée lors d’un symposium au colloque de l’AREF, Genève, 2010

Du 5 au 10 juillet 1948, l’Unesco convoque l’ensemble des directeurs de communautés d’enfants à une conférence internationale au village Pestalozzi de Trogen-Heiden (fondé par Walter Robert Corti en 1946 dans le canton d’Appenzell, Ausserhoden, Suisse). 14 délégués appartenant à 6 pays différents, 11 experts, originaires également de six pays, 4 participants à titre divers et douze observateurs répondent à l’appel. Après échange sur les différentes expériences menées pour la plupart d’entre elles durant le conflit mondial et en faveur des enfants sans foyer, une définition est retenue pour qualifier la nation de communautés d’enfants : « les organisations éducatives ou rééducatives à caractère permanent, fondé sur la participation active des enfants ou adolescents à la vie de la communauté, dans le cadre des méthodes d’éducation et d’instruction modernes – et dans lesquelles la vie de famille se combine de diverses façons aux modalités de la vie de collectivité ». Continuer la lecture